Le 13 avril 2019 - De 08:00 à 20:00

Vaudreuil-sur-le-lac

Avec Danielle Rousseau

Détox pour l’esprit (gratuit)
Retraite de purification, jeûne et prosternations (Nyoungnay)
(pour célébrer le jour de l’illumination de Bouddha)
les 13 et 14 avril 2019 (Retraite). Il s’agit d’une pratique très puissante pour purifier le karma négatif du corps, de la parole et de l’esprit, et pour pacifier les fortes perturbations mentales, telles que l’attachement désirant et la haine. C’est aussi une méthode spéciale pour recevoir des bénédictions et améliorer notre expérience de l’amour, de la compassion et de la bodhitchitta.

Ceux et celles qui décideront ensuite de se joindre pour les journées du samedi et du dimanche devront assister à la séance de préceptes qui aura lieu ces 2 matins à 8 h. Cette séance est obligatoire pour participer à n’importe quelle autre séance de la journée.

Le samedi, journée de préceptes, aucun repas n’est pris sauf le repas du midi. Apportez votre lunch. La journée comprend ensuite trois séances de 1hr 15 min incluant des prières et des prosternations. Il est fortement suggéré de bien s’hydrater toute la journée!

Le dimanche, journée de jeûne complet, aucun repas ni breuvage n’est pris jusqu’au lundi matin 8 h.

La motivation de s’engager dans cette retraite est nécessairement la compassion pour tous les êtres vivants.

Explication de la pratique

« La pratique de Nyoungnä est une méthode très profonde pour purifier les négativités : c’est le but principal de la pratique. […] Notre conscience est semblable à un contenant dans lequel sont emmagasinées tant de négativités. Nous devons alors nous motiver pour purifier toutes ces négativités durant cette retraite de deux jours de jeûne ».

[…]« Le pouvoir de la visualisation d’Avalokiteshvara, la récitation de son mantra et les prosternations sont de bonnes conditions pour obtenir des réalisations du dharma. Se rappelant de ceci, et se souvenant que la pratique de Nyoungnay est une méthode spéciale pour accumuler une grande richesse de mérite, nous devrions prendre une ferme détermination de nous engager dans cette pratique durant les deux jours de la retraite ».

« Ceux qui sont malades et pour qui cela pourrait être nuisible de ne pas manger devraient vérifier s’ils peuvent le faire ; mais en général nous pouvons nous sentir très fortunés d’avoir l’opportunité de faire cette pratique. Par le pouvoir d’un esprit joyeux et d’une bonne motivation, notre pratique de Nyoungnay devient extrêmement puissante ».
Vénérable Guéshé Kelsang Gyatso

Pour tous • sans prérequis • Récitation de prières

Chargement de la carte…